Sélectionner une page
Saint-Bernard

Dans la catégorie des races de chien, nous aménageons un très grand tapis d’accueil pour le Saint-Bernard. Découvrez les origines du Saint-Bernard, sa personnalité, sa capacité à s’entraîner, ses exigences en matière d’alimentation pour chiens et plus encore !

Le Saint-Bernard en bref

Taille : Femelle : 65–80 cm, Mâle : 70–90 cm
Poids : 64 – 120 kg
Espérance de vie : 8 à 10 ans
Pays d’origine : Suisse
Caractère : Têtu mais doux, gentil et dévoué à son maître

Meilleure race pour :

  • Propriétaires à la recherche d’un compagnon canin constant
  • Familles avec enfants
  • Propriétaires recherchant un chien d’intérieur

Histoire de la race Saint-Bernard

D’où vient le nom de Saint-Bernard ? Ces chiens étaient-ils toujours aussi gentils ? Et qu’est-ce que l’acteur Joseph Gordon-Levitt a à voir avec l’histoire de cette race ?

Revenons au début d’une race très intéressante !

Avant de parler du Saint-Bernard, nous devons commencer notre histoire dans le col le plus haut, et peut-être le plus célèbre, des Alpes suisses. Ici, les Romains ont construit une route reliant l’Italie et la Suisse en 69 après JC, malgré les conditions météorologiques impitoyables. Tout au long de son histoire, ce passage montagneux gagnera une sombre réputation, connue sous le nom de voie d’évacuation des voleurs et des maraudeurs. Et en 1800, l’armée de Napoléon franchit avec succès le col perfide, inspirant le célèbre tableau Bonaparte traversant les Alpes.

Avez-vous des suppositions sur le nom ? Nous parlons du tristement célèbre col du Grand Saint-Bernard.

Cette dure histoire explique donc pourquoi la première version du chien Saint-Bernard n’était pas le sauveur que nous connaissons aujourd’hui, mais plutôt un chien de garde féroce. Ces énormes chiens ont été élevés pour protéger l’hospice local, fondé au 11ème siècle par Saint-Bernard, lui-même, et dirigé par un groupe de moines.

Avant longtemps, les moines ont réalisé que les grandes montures, les manteaux épais, le nez vif et le tempérament fidèle de ces chiens en faisaient un atout pour toute équipe de sauvetage. Pour d’innombrables voyageurs bloqués par une tempête de neige dans le col, la vue de ces gentils géants signifiait qu’ils avaient été sauvés.

Au début du 19e siècle, l’Angleterre et l’Allemagne ont commencé à importer la race. Ce n’est qu’en 1880 que la race est officiellement reconnue comme le «Saint-Bernard» par le Swiss Kennel Club. Avant cela, ils avaient arboré un certain nombre de noms : Mastiff alpin, Chiens d’hospice, Chiens de Barry et Chiens alpins, pour n’en nommer que quelques-uns.

Alors, quand Joseph Gordon-Levitt entre-t-il en scène ? Ce n’est qu’en 1992, avec son premier rôle dans le film de Saint-Bernard, Beethoven. Mais ne vous inquiétez pas si vous ne vous souvenez pas de l’avoir vu. C’était un personnage mineur qui n’est apparu qu’une ou deux fois pendant le film. La vraie star de cinéma était Beethoven, ou peut-être devrions-nous dire, les Beethovens. En fait, 12 chiens ont été utilisés pour terminer le film !

Aujourd’hui, vous pouvez trouver des Saint-Bernard partout dans le monde dans toutes sortes de rôles de travail et de cadres familiaux.

Traits de personnalité du Saint-Bernard

À leur meilleur, le Saint-Bernard est un hommage vivant au terme de «gentil géant». Ils sont une race calme et patiente, et resteront fidèles à un propriétaire aimant jusqu’à la fin. Alors qu’un chiot saint-Bernard se baladera dans votre maison comme une boule de poils, un adulte maintiendra généralement un comportement calme et détendu. Ils lisent les signaux émotionnels comme s’il s’agissait d’une carte mémoire et s’efforce de vous remonter le moral. Ils sont également à l’écoute des besoins des enfants et assumeront volontiers le rôle de «garde à fourrure». Soyez juste prudent avec les tout-petits ; le Saint-Bernard peut devenir si grand qu’il peut écraser des humains plus petits par erreur !

Cependant, toute cette douce sensibilité a un revers. Le Saint-Bernard dépend d’une compagnie constante pour se sentir aimé et épanoui. S’ils sont laissés seuls pendant plusieurs heures ou plus, ils se sentiront déprimés ou destructeurs. Pour vous assurer qu’ils ne développent pas d’habitudes destructrices, laissez-les toujours avec un membre de la famille ou un gardien d’animaux lorsque vous êtes absent.

Ne soyez pas surpris si votre gros chien semble timide avec les nouveaux venus. Bien que l’époque où ils gardaient l’hospice soit révolue depuis longtemps, cette timidité peut parfois dégénérer en agressivité. Veillez donc à leur offrir de nombreuses occasions de socialisation lorsqu’ils sont chiots.

Formations et conseils d’entraînement

Les Saint-Bernard sont parfois confondus avec des ours en peluche pas si intelligents. Mais la réalité est que ce sont des chiens intelligents et hautement dressables qui participeront facilement à vos séances d’entraînement.

Cela dit, ne vous attendez pas à ce que le Saint-Bernard soit aussi énergique que certaines autres races, comme les caniches ou les Bergers Allemands. Les Saint-Bernard prennent vie à leur rythme et rythmeront également le processus d’entraînement. Pourtant, ce sont des dogues aimant les gens qui apprécieront des séances d’entraînement avec leurs propriétaires bien-aimés. Alors, ne vous inquiétez pas du manque d’enthousiasme, même si la formation est un peu lente.

Pour faire avancer les choses, vous devrez fournir à ces chiots des éloges et de la motivation. En d’autres termes, gardez ces friandises à portée de main lorsque vous leur apprenez quoi que ce soit. Ils répondront à ce type de formation encore plus rapidement que vous ne le pensez.

Et si vous cherchez un bon point de départ, assurez-vous de vous concentrer fortement sur la formation de base à l’obéissance. Les Saint-Bernard sont d’énormes chiens qui ont évolué pour devenir indépendants, et ils vous battront dans un concours de tirage en laisse tous les jours. Le mieux est de les mettre à l’aise avec les ordres verbaux, afin que vous n’ayez jamais à maîtriser physiquement ce chien massif.

Exigences en matière d’exercice et conditions de vie

En raison de leur volume, le Saint-Bernard ne nécessite pas le régime d’exercice rigide du Berger Australien ou du Vizsla. Cela dit, vous devrez les emmener faire une bonne promenade tous les jours pour les garder en bonne santé. Et croyez-nous – nous voulons dire quotidiennement !

Vous cherchez à rendre vos promenades quotidiennes plus attrayantes pour cette race ? Demandez-leur de tirer un landau, un traîneau ou un bagage à roulettes. En tant que chiens de travail dans l’âme, ils adoreront la chance d’avoir un travail à faire. En prime, vous pourrez profiter d’une pause pour pousser ou transporter vos courses.

Maintenant, qu’en est-il des conditions de vie ? Bien que le Saint-Bernard ne nécessite pas beaucoup d’espace pour se déplacer, ils en occupent néanmoins une grande partie. Ainsi, ils peuvent se sentir à l’étroit et agités dans des espaces plus confinés.

A l’inverse, le Saint-Bernard n’est pas un chien d’extérieur. La perspective d’être laissés seuls dans une cour tentaculaire n’est pas leur idée d’une bonne journée. Pour des résultats optimaux, évitez la cour et offrez à votre Saint-Bernard un salon spacieux.

Nous devons également mentionner que cette race a tendance à avoir du mal par temps plus chaud. Si vous vivez dans un climat plus chaud, vous devrez garder l’air conditionné à fond pour éviter que votre Saint-Bernard ne surchauffe.

Enfin, dans notre rubrique consacrée aux races de chiens, nous nous concentrons généralement sur les conditions de vie qui conviennent le mieux à un chien en particulier. Mais lorsqu’il s’agit du Saint-Bernard, nous ne voudrions pas passer sous silence l’impact que ce chien va avoir sur vos conditions de vie ! Plus précisément, ces chiots sont des baveurs connus, et vous devrez vous habituer à nettoyer les traces de leur passage dans la maison.

Toilettage du Saint-Bernard

À un certain moment de leur vie à l’hospice, cette race s’est croisée avec le Terre-neuve. L’idée était de rendre les chiens encore plus résistants au froid, mais les poils longs se sont révélés loin d’être idéaux. Les quelques centimètres supplémentaires de fourrure étaient lourds et avaient tendance à emprisonner la glace et les boules de neige. Pourtant, vous pouvez trouver des variétés à poils courts et longs dans la race, avec des exigences de toilettage uniques.

Avant d’aborder les différences, il est utile de savoir que les deux variétés de poils perdront beaucoup de poils. Il n’y a tout simplement aucun moyen de contourner cela. Deux fois par an, ils subiront également une «perte massive» pour se débarrasser de leurs pelage d’été ou d’hiver.

Pour la variété à poils courts, veillez à les brosser plusieurs fois par semaine. Vous pouvez probablement vous contenter d’une brosse universelle pour démêler et ramasser les poils perdus.

Les choses sont un peu plus compliquées pour les Saint-Bernard à poils longs. Ces chiens devront être brossés et peignés plus fréquemment, car ces longs poils ont tendance à s’emmêler.

La taille du pelage n’est pas recommandée pour cette race, même si elle va vivre dans des climats plus chauds. Cependant, un bain ou une visite occasionnelle chez le toiletteur est un bon moyen de préserver la beauté de son pelage. Si vous devez emmener votre chien chez le toiletteur, assurez-vous qu’il a déjà suivi un cours de dressage afin de ne pas accabler son styliste !

Deux derniers conseils de toilettage : prenez soin de leur visage et habituez-les à une brosse à dents. Un essuyage rapide autour des yeux et du museau évitera les taches sur le visage. Et plus tôt vous pourrez habituer votre chiot à se brosser les dents, mieux ce sera. N’oubliez pas qu’un Saint-Bernard qui a mauvaise haleine sera encore plus visible à cause de son habitude de baver. Dans cette optique, jetez un coup d’œil à notre article intitulé À quelle fréquence dois-je brosser les dents de mon chien.

Santé Saint-Bernard

Comme certaines autres races géantes, le Saint-Bernard a une durée de vie malheureusement courte de seulement 8 à 10 ans. En plus d’apprécier chaque minute avec ce chiot câlin, les propriétaires doivent également être proactifs face aux problèmes de santé suivants :

  • Obésité. Avec son amour pour le farniente et sa grande taille, l’obésité peut s’installer rapidement chez cette race. Comme nous l’avons mentionné, un exercice quotidien en douceur est nécessaire. Un régime alimentaire sain est tout aussi important pour cette race afin de gérer son poids et optimiser sa santé.
  • Ballonnement. En parlant de repas, soyez à l’affût des ballonnements avec cette race. Comme beaucoup de chiens à la poitrine en tonneau, les Saint-Bernard courent un risque accru de cette maladie potentiellement mortelle.
  • Cataractes
  • Problèmes autour de la paupière, y compris l’entropion et la distichiasis, qui comprennent tous deux un frottement douloureux de la fourrure ou des cils sur l’œil
  • Cardiopathie
  • Problèmes osseux et articulaires

Il existe quelques autres problèmes de santé qui peuvent apparaître chez cette race. Malgré tout, vous pouvez veiller à sa santé et à son bien-être en lui faisant faire de l’exercice, en lui donnant une bonne alimentation et en le faisant examiner régulièrement par votre vétérinaire.

Fait amusant sur le Saint-Bernard

Divulgation complète : notre fait amusant est en fait plus une démystification. Cela a à voir avec cette image bien connue du Saint-Bernard avec le tonnelet accroché autour du cou. Vous l’avez vu dans des peintures, des sculptures et sur des couvertures de livres. En fait, cette image est si répandue que c’est peut-être la première chose à laquelle vous pensez lorsque vous entendez le nom de la race.

Mais les Saint-Bernards du col du Grand-Saint-Bernard ne les ont jamais portés !

Certes, ces chiens portaient des réserves de nourriture et d’eau pour fournir une nourriture vitale aux voyageurs perdus. Mais l’eau-de-vie ou le tonneau rempli de vin ? Une invention. Et c’est probablement une bonne chose – l’alcool peut avoir une sensation de réchauffement au début, mais il peut rendre les conditions hivernales froides encore plus dangereuses pour la vie.

Alors d’où est venue l’idée ? Probablement d’un jeune artiste anglais, nommé Sir Edwin Landseer, qui a peint le célèbre tableau intitulé Alpine Mastiffs Reanimating a Distressed Traveler. Dans cette immense peinture à l’huile, il a représenté les Saint-Bernard avec des tonneaux d’eau-de-vie, et la rumeur a pris de l’ampleur. Le jeune homme de 17 ans ne s’attendait probablement pas à ce que ses talents artistiques soient considérés comme un fait depuis des générations, mais nous continuons à aimer l’image de ces chiots avec leurs tonneaux d’eau-de-vie !

Réflexions finales sur le Saint-Bernard

Si vous avez toujours voulu un chien qui pourrait faire office d’ours en peluche, de chauffage d’appoint, de compagnon de canapé et de compagnon de marche, le Saint-Bernard est votre chien. Avec son attitude amicale et sa personnalité décontractée, votre maison sera plus paisible avec ce grand chien.

Oui, vous devrez fournir à ce chien beaucoup d’espace, du temps de qualité, un entraînement précoce à l’obéissance et un toilettage régulier. Et comme il a plus de problèmes de santé que la moyenne des chiens, le maintien d’une bonne santé est une priorité absolue.

Mais, si vous êtes prêt à prendre bien soin de ce chiot – et à oublier la bave ! – vous aurez une vie merveilleuse avec votre Saint-Bernard.

porte gamelles chien