Sélectionner une page
le meilleur moment de la journée pour nourrir mon chien

Savoir quoi donner à manger à son chien peut être un défi. Savoir quand et comment nourrir son chien peut être tout aussi difficile. Certaines sources conseillent de nourrir son chien en plusieurs petits repas, tandis que d’autres suggèrent un grand festin. Certains disent que le pâturage est une bonne chose, tandis que d’autres affirment que cela entraîne des ballonnements. Nous le savons, c’est un vrai casse-tête. C’est pourquoi nous avons préparé une analyse des principales options d’alimentation des chiens. Si vous vous êtes déjà demandé “Quel est le meilleur moment de la journée pour nourrir mon chien ?”, cet article est pour vous !

“Alors, quel est le meilleur moment de la journée pour nourrir mon chien ?”

Comme vous l’avez peut-être constaté, il existe plusieurs méthodes d’alimentation différentes pour les propriétaires de chiens. Au lieu de choisir ce que nous pensons être la meilleure, nous vous présentons les détails des trois principales. Ainsi, vous pourrez déterminer celle qui correspond le mieux aux besoins uniques de votre compagnon à fourrure.

N° 1. L’alimentation à volonté

Méthode principalement réservée aux aliments secs, l’alimentation à volonté est l’approche la plus simple des trois. Avec cette méthode, il vous suffit de verser chaque matin dans la gamelle de votre chien la portion de nourriture qui lui est attribuée. À partir de là, il est libre de la manger tout au long de la journée.

Cette méthode est idéale pour les chiots, les chiennes en gestation ou en lactation, qui ont tous besoin de manger tout au long de la journée. En revanche, elle peut entraîner des problèmes d’alimentation chez les chiens non gestants et adultes. Cette approche part du principe que votre chien va autoréguler ses habitudes alimentaires, mais ce n’est pas le cas de tous. Par conséquent, l’alimentation à volonté peut entraîner une suralimentation ou une sous-alimentation chez certains chiens. Si votre chien dévore sa nourriture ou s’efforce de manger ce qu’il y a dans sa gamelle, cette méthode ne lui conviendra pas.

N° 2. Alimentation contrôlée dans le temps

Avec cette méthode, vous donnez à votre chien un délai pour manger ses repas – par exemple, 20 minutes. À la fin de ce laps de temps, vous retirez sa gamelle, qu’il ait fini ou non. L’idée est qu’avec le temps, il apprenne à finir ce qui se trouve devant lui, plutôt que de l’oublier. Si cette approche permet d’instaurer une structure, elle peut poser des problèmes aux chiens qui ne reçoivent qu’un seul repas par jour. Si votre chien est un mangeur difficile, il risque de ne pas consommer suffisamment de nutriments dans le temps imparti. Les gros chiens peuvent être confrontés au problème inverse : face à une échéance, ils peuvent manger trop vite, et souffrir de dilatation gastrique. Pour des résultats optimaux, associez une alimentation contrôlée dans le temps à deux repas par jour – un le matin et un le soir.

N° 3. L’alimentation contrôlée par les portions

Cette approche est la plus scientifique, mais peut aussi être la plus compliquée. Avec l’alimentation par portions, vous commencez par décider si vous allez nourrir votre chien une ou deux fois par jour. Ensuite, vous déterminez la quantité de nourriture adaptée à l’âge, au poids, à la race et au statut reproducteur de votre chien. Enfin, vous mesurez les portions exactes pour chacun des repas de votre chien. Inutile de dire que cette approche peut nécessiter quelques essais et erreurs. Mais si vous y parvenez, vous vous assurerez que votre chien consomme le bon nombre de calories, sans sur- ou sous-alimentation.