Sélectionner une page
chiens qui hurlent aux sirenes

Pourquoi les chiens hurlent-ils aux sirènes ? Essaient-ils d’alerter le voisinage qu’une urgence est en cours ? Est-ce leur façon de fonder leur propre groupe de chant canin ? Ou bien, nos compagnons canins partagent-ils leur désapprobation d’un son aussi aigu ?

Tous les chiens ne lèvent pas le museau en entendant une sirène lointaine, mais ceux qui le font sont un peu mystérieux. Dans cet article, nous allons aborder les principales théories qui sous-tendent ce comportement. Et nous vous présenterons quelques solutions que vous et un Pet Sitter spécialisé pouvez essayer si le hurlement de votre chien est un peu hors norme.

Pourquoi les chiens hurlent-ils aux sirènes ?

La réponse courte est que nous ne le savons pas vraiment. Le hurlement des chiens domestiques n’est pas un domaine bien étudié. Mais il existe quelques théories crédibles émanant de comportementalistes canins que nous pouvons explorer.

L’une de ces théories est que les chiens sont gênés par le bruit intense des sirènes des véhicules d’urgence. Ils hurlent peut-être pour manifester leur mécontentement ou leur frustration.

Si cette explication est certainement possible, elle n’est pas universelle. De nombreux chiots semblent apprécier de pousser un hurlement profond lorsqu’ils entendent une sirène au loin. Vous les verrez peut-être faire les cent pas dans la maison en remuant la queue et en dressant les oreilles.

Une autre théorie, plus largement acceptée, veut que ce comportement soit lié à leur passé sauvage. Les loups, bien sûr, hurlent comme une forme de communication à longue distance. Ils utilisent leur hurlement pour appeler les membres de leur meute et avertir les meutes rivales de rester à l’écart. Il est surprenant de constater que chaque loup a un mode de hurlement distinct, et que les loups de différentes régions ont des dialectes de hurlement qui sont uniques à leur espèce.

Il s’agit donc peut-être d’un moyen pour votre chien de se présenter à ce qu’il suppose être un chien de passage sur son territoire ! Lorsqu’il se trouve chez sa gardienne, il peut dire au monde entier qu’il est nouveau dans le quartier.

Néanmoins, ce comportement n’est pas exactement le même que celui d’un loup qui hurle. Les loups qui ne se connaissent pas ont tendance à être plus prudents lorsqu’il s’agit de faire connaître leurs allées et venues. Et ils ne chanteront probablement pas joyeusement le hurlement d’un autre loup, à moins qu’ils ne fassent partie de la même meute. À moins que votre chien ne soit un chien de caserne de pompiers sous couverture pendant que vous êtes au travail, il est peu probable qu’il considère une sirène d’urgence comme un appel de meute.

Voici l’explication la plus probable : nos lycaons modernes ressemblent davantage à des chiots de loup qu’à des loups adultes. Les petits loups n’ont pas encore compris l’utilité et les risques du hurlement, et ont donc tendance à hurler à tous les sons intéressants. Lorsque les petits loups atteignent l’âge de 6 mois, ils abandonnent en grande partie les hurlements sans discernement et s’en tiennent aux signaux sociaux des membres plus âgés de la meute.

Compte tenu de notre histoire avec les loups, c’est logique. Par le biais du processus de domestication, nous avons effectivement transformé les loups afin qu’ils soient amicaux et dociles. Il n’est pas surprenant que, des milliers d’années plus tard, nos chiots hurlent toujours de façon adorable à une sirène qui passe, tout comme un chiot de loup duveteux.

La race permet-elle de répondre à la question “Pourquoi les chiens hurlent-ils aux sirènes ?”

La plupart des chiens, quelle que soit leur race, sont capables de hurler. Mais certains sont plus enclins que d’autres à participer à une séance de hurlements amusants. Les races de chiens qui ont un penchant pour le hurlement comprennent les huskies sibériens, les beagles, les malamutes d’Alaska, les bloodhounds et les chiens de berger des Shetland.

La raison pour laquelle ces chiens hurlent plus que les autres peut en dire long sur l’histoire de leur race. Les beagles et les chiens de Saint-Hubert, par exemple, ont développé des capacités de hurlement supérieures pour communiquer avec leurs maîtres lorsqu’ils sont loin devant sur une piste. Les huskies, les malamutes d’Alaska et autres chiens Spitz nordiques peuvent hurler parce qu’ils sont plus étroitement liés aux loups que les autres races.

Mais ce n’est pas parce qu’un chien est issu d’une race ayant des antécédents de hurlement qu’une sirène l’incitera à grimper sur le canapé et à pointer son museau vers le ciel. Chaque chien décide lui-même s’il va hurler ou roupiller lorsqu’il entend une sirène passer.

Que faire lorsque votre chien hurle aux sirènes ?

Lorsque les chiens hurlent aux sirènes, ils s’arrêtent généralement lorsque la sirène est passée. Mais si vous vivez près d’un hôpital ou d’une caserne de pompiers, vous risquez d’être confronté à des hurlements tout au long de la journée et de la nuit. Il n’est pas facile de faire disparaître un comportement aussi ancré que le hurlement, mais il existe des solutions :

  • La désensibilisation sonore. Si votre chien hurle en réponse à des sons spécifiques, la seule façon de mettre fin à ce comportement est de modifier sa relation avec ces sons. La désensibilisation ou le contre-conditionnement peut consister à exposer votre chien au son dans des environnements contrôlés, par exemple lorsqu’il prend un repas, ou à des fréquences basses pour développer sa tolérance et lui apprendre à associer les sons à de bonnes choses, comme des friandises.
  • Récompensez-le lorsqu’il ne hurle pas. Chaque fois que votre chien entend un déclencheur et ne hurle pas, récompensez-le en le félicitant ou en lui offrant une friandise pour l’aider à se débarrasser de son habitude de hurler. Il peut également être utile d’enseigner l’ordre “silence” à l’avance.

Et si votre chien hurle sans aucune raison ? Voici quelques raisons pour lesquelles les chiens peuvent hurler, même sans élément déclencheur :

  • L’anxiété de séparation. Les loups qui ont été séparés de leur meute peuvent hurler pour se rapprocher d’eux. Et nos chiens hurlent également lorsqu’ils se sentent seuls. Pour faire face à ce type de hurlements, il vous faut un plan pour répondre à leur solitude ou à leur anxiété de séparation, par exemple en les confiant à un Pet Sitter pendant votre absence.
  • L’ennui. Peut-être s’entraîne-t-il à hurler ou invite-t-il quelqu’un à venir jouer avec lui. Dans tous les cas, un chien qui s’ennuie peut hurler pendant des heures, au grand dam de vos voisins. Pour lutter contre l’ennui de votre chien, veillez à ce qu’il bénéficie d’une stimulation mentale importante sous forme de jeux, d’exercices, de jouets puzzle et de dressage.

En général, les hurlements ne disparaissent pas d’eux-mêmes, mais en comprenant pourquoi votre chien hurle, vous pouvez établir un plan pour éliminer progressivement ce comportement.

Ayez vos propres théories pour répondre à la question “Pourquoi les chiens hurlent-ils aux sirènes ?”.

Dans le monde de la science canine, nous en sommes encore à apprendre le comportement des chiens qui hurlent. Et il faudra peut-être encore quelques années de spéculation avant d’en avoir le cœur net.

Alors, qu’en pensez-vous ? Pensez-vous savoir pourquoi votre chiot pointe le nez vers le ciel et pousse un hurlement ? Faites-nous part de votre réponse à la question “Pourquoi les chiens hurlent-ils aux sirènes ?”.