Sélectionner une page
Les chiens pleurent-ils leurs propriétaires ?

Pour nous, amoureux des chiens, l’idée de perdre nos meilleurs amis à quatre pattes est assez déchirante. Nos chiots ne sont pas seulement nos animaux de compagnie, mais aussi des membres bien-aimés de nos familles. Mais le deuil va-t-il dans l’autre sens ? Les chiens pleurent-ils leurs maîtres ?

Nous avons décidé de découvrir si les chiens ont du chagrin, et dans l’affirmative, comment vous pouvez les soutenir.

Les chiens font-ils le deuil de leur propriétaire ?

Nous savons que les chiens sont des créatures sensibles. Ils éprouvent toute une gamme d’émotions et d’humeurs, de la joie à la nervosité, du stress à la sociabilité, de l’agacement à l’amusement. La tristesse n’est qu’un autre élément de ce spectre émotionnel.

Cependant, on ne sait pas encore si un chien peut réellement pleurer la mort de son maître. Certains experts affirment qu’il est tout à fait possible pour un chien de faire son deuil. Ils pensent qu’un chien peut comprendre le fait que son maître est définitivement parti.

D’autres affirment qu’un chien en deuil ne sait pas vraiment que son maître est décédé. Son chagrin est plutôt lié à l’absence de son maître. Les chiens s’habituent à leur maître, à sa voix, à son odeur et à sa routine. Lorsque tout cela disparaît soudainement, ils peuvent être stressés par le changement brusque et la disparition inattendue de leur maître. Mais ils ne sont peut-être pas conscients que ce changement est définitif.

Il existe une autre théorie selon laquelle les chiens ne font que refléter les émotions des humains en deuil. Les chiens ont tendance à se nourrir de nos émotions, donc si d’autres personnes sont tristes, un chien peut ressentir la même chose.

Dans tous les cas, un chien peut certainement reconnaître qu’une perte a eu lieu.

Comment les chiens font-ils le deuil de leur maître ?

Qu’un chien soit pleinement conscient du décès de son maître, qu’il s’adapte à un changement rapide ou qu’il fasse son deuil par empathie, certains signes clés indiquent qu’il est bouleversé.

Comme les chiens ne peuvent pas nous dire ce qu’ils ressentent, nous utilisons leur comportement pour évaluer leurs émotions. Un chien heureux, par exemple, semblera détendu et enjoué, et pourra remuer la queue. Un chien effrayé peut mettre sa queue entre ses pattes, aplatir ses oreilles et se recroqueviller.

La tristesse peut être différente selon les chiens. Certains montrent de façon incroyablement évidente qu’ils sont en deuil, tandis que d’autres ne montrent qu’un ou deux signes. D’autres encore peuvent garder leur chagrin bien caché et sembler être le même chien en apparence.

Comment les chiens font-ils le deuil de leur maître ? Si vous recherchez des indices indiquant qu’un chien est bouleversé, un chiot en deuil peut présenter l’un des signes suivants :

  • Apparence déprimée, apathique ou léthargique
  • Diminution de l’énergie
  • Il dort plus que d’habitude
  • Insomnie pendant la nuit
  • manque d’intérêt pour la nourriture, l’eau, l’exercice et le jeu
  • Diminution de la sociabilité avec les autres
  • Comportement agressif ou destructeur
  • Perte de poids
  • Symptômes de stress chez le chien, tels que faire les cent pas ou pleurnicher.

Tout comme pour les humains, la durée du deuil d’un chien peut varier considérablement. Certains chiens peuvent faire leur deuil pendant quelques semaines ou quelques mois, puis redevenir ce qu’ils étaient. D’autres ne se remettront jamais de leur deuil et subiront un changement permanent. Cela peut nécessiter une approche thérapeutique plus proactive ou l’aide d’un vétérinaire.

Les chiens pleurent-ils d’autres chiens ?

Tout comme les chiens peuvent pleurer le départ de leurs humains, il est également possible qu’ils soient tristes de la perte soudaine d’un autre chien. Cela peut se produire s’ils ont formé un lien étroit avec un chien de la maison. Une fois encore, les chiens en deuil peuvent ne pas se rendre compte que la perte est permanente. Mais ils peuvent certainement comprendre qu’un élément régulier de leur vie a soudainement disparu.

Un chien qui pleure la perte d’un autre chien aura des comportements similaires à ceux d’un chien qui pleure la perte d’un être humain. Il peut aussi regarder autour de la maison pour essayer de trouver l’autre chien, ou devenir très bruyant pour tenter de l’appeler.

Que faire si vous avez un chien en deuil sur les bras ?

Que vous ayez récemment accueilli un chien qui a perdu son maître, ou qu’un autre chien de votre foyer soit décédé, il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour tenter d’atténuer son chagrin.

Essayez d’imiter leur ancienne routine

Les chiens ont besoin de constance. La perte soudaine d’un maître peut entraîner un changement radical de la routine, ce qui peut rendre le chien stressé et anxieux. En gardant leur routine uniforme, vous pouvez minimiser les risques qu’un chien soit bouleversé.

Essayez de le promener et de le nourrir à la même heure chaque jour. Donnez-lui la même nourriture. Assurez-vous qu’il dispose de tous ses jouets préférés et d’un lit dédié. Enfin, essayez de lui offrir la même quantité d’attention et d’affection que son ancien maître.

Faites un effort supplémentaire

Un chien triste a besoin d’une attention particulière pendant sa période de deuil. Vous pouvez le soutenir en lui offrant plus d’affection et de compagnie, et en vous assurant que vous consacrez du temps à ses activités préférées. S’il aime faire de longues promenades, essayez de continuer à le faire. S’il adore les caresses sur le ventre, faites-lui plaisir en lui donnant une bonne caresse pour l’aider à se sentir mieux.

Aidez-le à manger

Si un chien a du mal à manger, il a peut-être besoin d’un peu d’aide. Vous pouvez réchauffer sa nourriture ou ajouter un peu de bouillon de poulet dans sa gamelle pour la rendre plus appétissante. Vous pouvez également le nourrir à la main. Lorsque votre chien commence à manger de plus en plus, vous pouvez éventuellement le faire revenir à sa routine alimentaire habituelle.

Il est important que votre chien finisse par retrouver son indépendance. Sinon, il risque de devenir trop dépendant de vous pour accomplir des tâches de base, comme se nourrir.

Veillez à ce qu’il sorte en plein air

L’exercice est un excellent stimulant pour les humains, et on peut en dire autant des chiens. Vous pouvez essayer de les convaincre d’aller se promener dans un parc pour chiens, qui est non seulement un endroit idéal pour faire de l’exercice, mais qui présente aussi l’avantage de leur permettre de rencontrer d’autres chiens.

Si votre chien ne veut absolument pas sortir, même quelques minutes dans le jardin peuvent l’aider. Vous pouvez ensuite lui faire faire un petit tour du pâté de maisons avant d’essayer de parcourir de plus longues distances.

Encouragez la socialisation

Le parc pour chiens est un endroit fantastique pour la socialisation de votre chien, mais vous pouvez également encourager l’interaction avec des chiens ou des personnes d’autres manières. Invitez quelqu’un chez vous ou rencontrez un ami qui a son propre chien. Si vous avez plusieurs chiens à la maison, voyez si vous pouvez encourager votre chien en deuil à les fréquenter.

Favorisez le jeu

Le jeu est une excellente distraction pour les chiens, et peut aider un chiot triste à mettre temporairement de côté son chagrin. Prenez ses jouets préférés et consacrez un peu de temps à une bonne séance de jeu. Cachez des friandises dans la maison ou à l’intérieur d’un puzzle pour qu’il puisse se distraire en essayant de les chercher.

Donnez-lui du temps

Les chiens ont besoin d’espace pour faire leur deuil. Les presser ne peut qu’aggraver leur stress. Donnez plutôt à votre chien le temps de vivre pleinement ses émotions et laissez-le s’adapter au changement à son propre rythme. Cela peut prendre des mois, mais la plupart des chiens finissent par guérir.

Demandez l’avis d’un professionnel

Si vous pensez que la tristesse de votre chien affecte sa santé ou qu’il n’arrive pas à se débarrasser de sa déprime, un vétérinaire de confiance peut vous conseiller sur la manière d’aider votre toutou. Il peut également effectuer les tests nécessaires pour exclure la possibilité que le comportement dépressif de votre chien soit dû à un problème de santé sous-jacent.