Sélectionner une page
améliorer la santé intestinale de mon chien

Dans cet article, découvrez cinq conseils qui amélioreront la santé intestinale de votre animal de compagnie.

Aliments, nutriments et microflore. Quelques mots qui peuvent venir à l’esprit avec “intestin” ou “système digestif”. Cependant, le système gastro-intestinal est bien plus que cela, des études récentes ayant établi un lien avec la santé générale et l’immunité. Explorons quelques moyens d’améliorer la santé intestinale de vos amis à fourrure.

N° 1 : Alimentation complète et équilibrée

Nos chiens ont un système digestif similaire au nôtre, mais pas tout à fait le même. Pour résumer, leur tube digestif est plus petit et le transit des aliments est plus rapide. Même entre chiens et chats, il est différent, et les microbiomes intestinaux individuels varient.

Pour commencer, choisissez une alimentation de qualité et bien formulée. Les étiquettes et les critères AAFCO constituent un bon guide. Il est bon que le régime soit revu par un nutritionniste vétérinaire pour s’assurer que les niveaux de vitamines et de minéraux sont appropriés ! Les déséquilibres peuvent entraîner des problèmes de santé tels que la formation de calculs vésicaux, les rickettsies et les cardiomyopathies.

De même qu’aucun régime ne convient à tout le monde, il en va de même pour nos petits compagnons. Des signes gastriques fréquents comme des vomissements, des diarrhées, une inappétence temporaire ou une constipation peuvent suggérer des intolérances alimentaires et d’autres troubles gastro-intestinaux.

N° 2 : Pro- et Prébiotiques

La diversité intestinale est un terme courant pour désigner le microbiome intestinal composé de billions de bactéries – les bonnes, les mauvaises et les opportunistes. L’immunité localisée et l’absorption des nutriments bénéficient de cette diversité si la population prédominante est constituée de “bonnes bactéries”. Les éléments de base pour renforcer ces bactéries bénéficiaires sont les prébiotiques que l’on trouve naturellement dans l’alimentation ou sous forme de supplément quotidien.

Que se passe-t-il si les “bonnes bactéries” ne sont pas majoritaires, notamment après une maladie gastro-intestinale et/ou un long traitement par antibiotiques systémiques ? Nos chiens peuvent bénéficier de traitements probiotiques et tenter de rétablir le statut majoritaire des “bonnes bactéries”.

N° 3 : Contrôle des parasites

Il va sans dire qu’il est important de prendre régulièrement des antiparasitaires pour s’assurer que la nourriture est destinée à nos animaux et non à des invités indésirables ! Les méchants vers ronds et ankylostomes peuvent causer des dommages en râpant la paroi intestinale. Les protozoaires comme les coccidies peuvent ronger la paroi intestinale et réduire la capacité de l’intestin à absorber les nutriments. Nous devons donc également nous pencher sur notre environnement et traiter toutes les zones préoccupantes !

N° 4 : Hydratation

Fournir de l’eau potable est une règle de base pour garder nos animaux de compagnie bien hydratés. La quantité qu’ils doivent boire dépend de leur régime alimentaire, de leur taille, du temps qu’il fait et de leurs activités. La déshydratation a des effets néfastes sur la mobilité intestinale et l’absorption des nutriments, ce qui entraîne une constipation et une altération du métabolisme. Une déshydratation chronique ou sévère aura un impact sérieux, parfois mortel, sur le corps et les différents systèmes organiques.

N° 5 : Exercice et réduction de l’anxiété

La mobilité des viscères est également influencée par l’exercice car il favorise la circulation. En d’autres termes, offrez-leur un peu de temps de jeu, de marche ou même de natation ! Je suis sûr que nos animaux de compagnie apprécieront l’une ou l’autre de ces activités (ou s’ils ne le font pas, encouragez-les à le faire) ! Le temps d’attachement est tout aussi important qu’une bonne alimentation dans une approche holistique de la santé. Il réduit l’anxiété et, par conséquent, les composantes du stress et l’inflammation.

Grâce aux progrès de la recherche et de la médecine vétérinaire, nous en apprenons chaque année davantage sur la façon de garder nos animaux de compagnie en meilleure santé et plus longtemps. Certains principes restent les mêmes. Assurez la protection de vos animaux en les immunisant contre les maladies infectieuses telles que le parvovirus et le coronavirus, qui peuvent causer des ravages dans le système gastro-intestinal.

Si vous avez des doutes, consultez votre vétérinaire pour en savoir plus sur la santé intestinale et le bien-être général de vos animaux.