Sélectionner une page
Le Chow Chow

Le Chow Chow peut ressembler à un gros ourson câlin, mais il a une histoire redoutable. Dans la catégorie des races de chiens, nous allons explorer la personnalité, la santé et les besoins de toilettage de ce toutou duveteux.

Le Chow Chow en bref

Taille : Femelle : 46 – 51 cm, Mâle : 48 – 56 cm
Poids : Femelle : 20 – 27 kg, Mâle : 25 – 32 kg
Espérance de vie : 9 à 15 ans
Pays d’origine : Chine
Caractère : Indépendant, Fidèle, Loyal, Calme
Type de race : Chien de garde

Meilleure race pour :

  • Propriétaires de chiens expérimentés
  • Vie en appartement
  • Propriétaires qui veulent un chien indépendant

Histoire de la race Chow Chow

Le Chow Chow a une histoire assez impressionnante. Il y a des peintures de ce chien sur des artefacts anciens en Chine du Nord, et les historiens suggèrent que ce chien pourrait être aussi vieux que la dynastie Han de 206AD ! Les preuves génétiques indiquent que le Chow Chow pourrait être encore plus ancien que cela et faire partie de la lignée originale des chiens.

Cette longue histoire nous amène à nous demander ce qu’ils ont fait pendant tout ce temps.

D’après les archives historiques, les Chows ont été utilisés à des fins très diverses. Ils ont peut-être commencé comme chiens de chasse populaires pour les groupes nomades des régions nordiques, où ils auraient côtoyé un autre chien ancien, le Husky de Sibérie.

Selon une autre théorie, cette race a vu le jour dans les régions agricoles du sud de la Chine. Là, ils auraient assumé les tâches importantes de conduire les troupeaux, de tirer les charrettes et de garder la propriété.

Si les origines exactes de la race sont controversées, leur transition finale vers la haute société est bien documentée. C’est grâce à l’époque de la dynastie Tang, qui a duré de 618 à 907 après J.-C. Durant cette période, souvent appelée l’âge d’or de la Chine, les empereurs ont commencé à élever des Chow Chows pour leur prestige. Ces chiots chanceux mangeaient comme des rois et bénéficiaient d’un entourage de gardiens. À leur tour, ils étaient chargés de surveiller le domaine et d’avoir une apparence impressionnante – et coûteuse – lors des visites d’invités.

À l’apogée de cette période de prospérité, on raconte que les empereurs pouvaient posséder jusqu’à 5 000 Chow Chows à la fois. Compte tenu de la qualité de l’entretien de ces dogues, on peut imaginer que ces chiens étaient un véritable symbole de richesse.

La dynastie Tang a fini par prendre fin, et avec elle, le style de vie excessivement fastueux des Chow. Mais ces chiens ne disparaîtront pas complètement. Au fil des siècles, ils ont continué à être détenus par les familles les plus riches de Chine.

Et, ces chiens entreront également dans la sphère religieuse. Les monastères ont porté un intérêt particulier à la race, l’utilisant pour la protection et l’élevage. Vous remarquerez peut-être que les impressionnantes statues de lion à l’extérieur de nombreux temples ressemblent en fait à des Chow Chows. Ces chiots étaient probablement plus faciles d’accès pour un artiste que les vrais !

Le Chow Chow a fait son chemin vers le reste du monde sur des navires de commerce anglais à la fin des années 1700. La race a été immédiatement populaire, mais elle l’est devenue encore plus lorsque la reine Victoria s’est intéressée à eux – ou du moins, en a reçu quelques-uns en cadeau. Bien qu’elle aimait les chiens, elle a peut-être été un peu dépassée par ce géant – ses Chow Chow bénéficiaient du traitement royal, mais vivaient dans de grandes cages au palais de Windsor.

Des clubs officiels de Chow Chow ont été créés au Royaume-Uni à la fin du XIXe siècle. Et en 1903, la race a été reconnue par l’American Kennel Club.

Aujourd’hui, après un relâchement de l’héritage anti-chien des premiers jours du communisme, les Chow Chows gagnent en popularité dans leur pays d’origine. Et dans le monde entier, ils sont très populaires auprès des célébrités et des familles.

Traits de personnalité du Chow Chow

Fier, distant et quelque peu intimidant, il est facile de voir le passé de cette race en tant que chien de garde d’élite dans le Chow d’aujourd’hui. Les gens comparent fréquemment le Chow Chow aux chats, et il ne faut pas longtemps pour comprendre pourquoi. Les Chows peuvent être un peu distants et indépendants. Ils ne sont pas chaleureux envers les étrangers ou les invités et, comme les chats, ils peuvent être assez territoriaux. Certains Chow Chows se montreront agressifs avec d’autres chiens, aussi une socialisation précoce est-elle très importante.

Et, bien que ce chien à l’allure d’ours en peluche attire l’attention des étrangers et des enfants, il n’apprécie généralement pas d’être touché par des personnes extérieures à son groupe familial. Même avec les personnes qu’ils connaissent, ils ne sont pas de grands câlineurs et peuvent développer une aversion pour toute forme d’affection physique ou de manipulation. Il est utile de les habituer à la manipulation humaine dès leur plus jeune âge, mais les propriétaires de cette race peuvent encore avoir besoin d’avertir les étrangers de garder leurs distances.

Mais ce n’est pas parce qu’il n’aime pas l’affection physique que ce chien est totalement indépendant. En fait, il n’apprécie pas les longues périodes de solitude et préfère être en présence des membres de sa famille. Si vous devez vous absenter, il est bon de trouver une personne de confiance pour tenir compagnie à votre chien. Avec une rencontre et un accueil appropriés, votre Chow appréciera d’avoir quelqu’un à ses côtés.

Et, bien que vous ne puissiez pas le lire dans leurs expressions faciales, ces chiens sont extrêmement loyaux, attentifs et respectueux envers leurs maîtres. Vous pouvez savoir que votre Chow a une haute opinion de vous s’il se repose sur vos pieds, comme une paire de pantoufles moelleuses.

Ces chiots sont également très intelligents, même s’ils ne sont pas très bien classés dans les tests d’intelligence. Comment cela se fait-il ? Probablement parce que ces chiots sont têtus. On ne peut pas tromper un Chow, et il est suffisamment sûr de lui pour ne pas jouer le jeu quand il n’en a pas envie. Les propriétaires de Chow Chow seront les premiers à vous dire que ce chien est beaucoup plus intelligent qu’il ne le laisse paraître !

Bien sûr, la personnalité du Chow Chow est un défi. Ce n’est pas le chien idéal pour les nouveaux propriétaires ou les familles avec de jeunes enfants. Avec une bonne socialisation et un bon dressage, il peut être un excellent compagnon. Mais sans les soins appropriés, ces fortes caractéristiques de chien de garde ne manqueront pas d’apparaître.

Aptitude au dressage et conseils de dressage du Chow Chow

L’intelligence du Chow peut être à la fois un fardeau et un avantage en matière de dressage. D’un côté, il a le potentiel pour apprendre rapidement. D’autre part, son entêtement peut faire de son dressage un véritable défi. Il faudra faire preuve de créativité pour trouver le moyen de capter l’attention de ce chien intelligent.

L’un des moyens d’y parvenir est de se concentrer sur la relation maître-chien. Ces chiens sont sélectifs quant à la personne à laquelle ils répondent, et avec suffisamment de temps de qualité, de jeu et de friandises, vous pouvez établir la relation dont vous avez besoin pour faciliter le dressage.

Vous entendrez souvent dire que les Chow-Chow ont besoin d’un leader fort pour être éduqués. C’est vrai, mais ce n’est pas très précis. Le fait de crier sur ce chien et d’être trop sévère risque de rebuter le Chow Chow. En réalité, ce chien, comme tous les chiots, répondra mieux à des séances de dressage positives et ciblées, avec des instructions claires et des récompenses pour les bons comportements. Un leadership fort est donc synonyme de cohérence et de clarté, et non de dressage d’une main de fer.

Encore une fois, la socialisation est une nécessité absolue pour cette race. Surtout s’ils sont destinés à vivre dans un foyer avec des enfants ou d’autres animaux, il est important de les exposer dès leur plus jeune âge afin qu’ils ne deviennent pas agressifs et dominants.

Les aboiements sont une autre raison d’éduquer les Chows très tôt. En tant que chiens de garde, ils développeront une habitude d’aboiement d’avertissement s’ils ne sont pas dressés. Cela dit, une fois qu’ils ont appris à ne pas donner l’alerte, ce sont des chiots naturellement calmes.

La dernière chose à retenir pour le dressage d’un Chow Chow est d’établir des attentes réalistes pour ce chien. Chien de garde stoïque dans l’âme, il n’aura peut-être jamais envie de s’essayer à l’agilité ou aux tours de passe-passe. L’obéissance et l’étiquette appropriée envers les autres chiens et les étrangers doivent être au centre de l’éducation d’un Chow Chow.

Besoins d’exercice et conditions de vie

Les Chows sont assez polyvalents en ce qui concerne les conditions de vie. Ils ne sont pas très énergiques et ne deviendront pas difficiles sans de grands espaces à parcourir. Cela dit, ils ne seraient pas contre un espace extérieur où ils pourraient se prélasser et avoir l’air royal – cela leur rappellera les anciens jours assis à l’extérieur des palais et des temples !

Comme toutes les races, le Chow Chow a besoin d’exercice pour rester en bonne santé et heureux. Mais trouver le bon type d’exercice peut être un défi. Prenez la natation, par exemple, qui est généralement une excellente forme d’exercice pour les chiens. Avec le Chow Chow, il faut faire attention à la lourdeur de son pelage. Un peu d’éclaboussures dans des eaux peu profondes, c’est bien, mais nager à fond peut être un peu trop pour ce chien pas très actif. Et, bien sûr, il y a le problème du toilettage de toute cette fourrure mouillée.

Et lorsqu’il s’agit de jeux traditionnels pour chiens ? Votre Chow va probablement lever le nez de l’idée. Après tout, ils sont les descendants de la royauté. Vous ne les trouverez pas en train de courir après une balle sale ou de chercher un bon bâton de lancer. Lorsque leurs maîtres les ont socialisés, ils apprécient une sortie au parc pour chiens. Mais même dans ce cas, vous les trouverez peut-être en train de jauger les autres chiens au lieu de jouer à la balle ou au tir à la corde.

Ces chiens sont d’excellents compagnons de promenade, et ils semblent apprécier de montrer leur magnifique crinière dans le voisinage. Si vous n’êtes pas en mesure d’emmener ce chien en promenade tous les jours, vous pouvez envisager de faire appel à un promeneur de chiens expérimenté. Mais n’oubliez pas que ce chiot n’aime pas recevoir d’étrangers, alors si vous le pouvez, faites appel au même promeneur de chiens.

Bien qu’ils aient élu domicile dans le sud de la Chine, ces chiens ne sont pas exactement faits pour les climats chauds. Avec leur fourrure épaisse, ils peuvent surchauffer assez rapidement et doivent toujours être surveillés lorsqu’ils sont dehors.

La promenade étant l’un des meilleurs moyens de faire faire de l’exercice à un Chow, vous devez apprendre à rendre chaque sortie la plus efficace possible. Dans notre article intitulé  » Promenez-vous votre chien au bon moment ? « , vous trouverez des conseils utiles pour savoir quand planifier les promenades de votre Chow Chow.

Toilettage du Chow Chow

Le Chow Chow existe en deux variétés : duveteux et incroyablement duveteux. La terminologie plus acceptée est celle de poil lisse ou de poil dur. Pour l’une comme pour l’autre, cependant, vous aurez à faire face à beaucoup d’entretien. Les deux types de pelage nécessitent un brossage quotidien (avec une brosse à poils longs et un peigne) pour éviter les nœuds et les enchevêtrements.

En outre, vous devrez consacrer du temps à une séance de toilettage plus approfondie, entre une fois par mois et une fois tous les trois ou quatre mois. L’éventail est large, car vous devez trouver l’équilibre qui convient à votre chien unique. Certains Chows développeront des problèmes de peau s’ils sont trop souvent baignés, d’autres souffriront d’une accumulation de sébum si les bains ne sont pas fréquents.

Santé du Chow Chow

Par le passé, des pratiques d’élevage irresponsables et même des normes de race néfastes qui privilégiaient l’esthétique à la santé ont menacé le bien-être du Chow Chow. Aujourd’hui, il est beaucoup plus facile de trouver un Chow Chow en bonne santé et heureux. Mais les propriétaires doivent tout de même être conscients des risques sanitaires suivants :

  • Dysplasie de la hanche et du coude
  • Affections des paupières, telles que l’entropion
  • Problèmes liés à leur structure osseuse brachycéphale
  • Allergies cutanées

Une autre préoccupation pour les Chow Chows est la prise de poids, qui peut être difficile à remarquer avec cette crinière. Et avec un chien à faible énergie comme le Chow, encore plus difficile à prévenir. Un exercice régulier et une alimentation complète et équilibrée sont de bons moyens de garder le Chow Chow en bonne forme.

Fait amusant

Pour connaître le fait amusant de cette race, vous devrez jeter un coup d’œil à l’intérieur de leur bouche. Les Chow Chows sont l’une des deux seules races au monde à avoir une langue noire dans le standard de la race.

Mais ce n’est pas tout ! Ils ont également deux dents de plus que le chiot moyen.

Réflexions finales sur le Chow Chow

Toute personne souhaitant accueillir un Chow Chow dans sa vie doit tenir compte de nombreux facteurs. Ces chiens ont acquis la réputation d’être agressifs, têtus et à la limite de la grossièreté ! Et il est vrai que ce ne sont pas les chiens les plus faciles à éduquer ou à toiletter.

Mais il y a une raison pour laquelle cette race de chien continue à être si populaire. Et ce n’est pas seulement à cause de son pelage d’ours en peluche ! Ces chiens sont idéaux pour quiconque recherche un compagnon sûr de lui, intelligent et aimant la tranquillité. Ils ne sont pas trop zélés dans leur affection, mais les Chows montrent leur amour à leur manière.

Une fois que vous aurez appris à connaître le Chow Chow, vous tomberez sous le charme de ce chien royal et distingué !

Porte gamelles chien