Sélectionner une page
maladies que les chiens peuvent détecter

Des recherches époustouflantes ont été publiées récemment sur les maladies que les chiens peuvent détecter. Et nous ne parlons pas seulement des chiots de service entraînés, mais aussi du toutou câlin, gaffeur et merveilleux que vous avez à la maison ! En effet, partout où va votre ami à fourrure, que ce soit chez le vétérinaire ou chez son gardien d’animaux, il peut recueillir des informations précieuses sur des maladies.

Nous avons récemment publié un article intitulé Quatre faits étonnants sur les sens de votre chien. Il est maintenant temps de révéler leur incroyable sagesse médicale. Il est en effet grand temps de reconnaître à nos compagnons à fourrure leur incroyable capacité de perception.

Blottissez-vous contre votre chien et préparez-vous à être surpris !

Quelles sont les maladies que les chiens peuvent détecter ?

Il est certain que nous ignorons beaucoup de choses sur ce qui se passe dans la tête de nos compagnons canins. Pour autant que nous le sachions, ils pourraient être capables de détecter d’autres pathologies que celles énumérées ici. Mais si l’on se réfère à ce que nous avons pu étudier dans le cadre de la recherche, voici les pathologies que les chiens peuvent détecter :

N° 1 : Le cancer

Une étude publiée dans le Journal of Urology en 2015 a révélé que des bergers allemands pouvaient être entraînés à renifler le cancer de la prostate. Bien que ces chiens aient fait preuve d’une grande précision, les experts devront mener d’autres tests avant de pouvoir se fier à ces résultats.

Une autre étude de 2006, publiée dans la revue Integrative Cancer Therapies, a révélé quelque chose d’intéressant. D’après les résultats, le chien domestique moyen peut apprendre à détecter le cancer du poumon et du sein. En outre, les toutous peuvent détecter ces maladies à un stade précoce ou avancé.

N° 2 : Crises d’épilepsie

Les chiens peuvent également utiliser leur odorat pour prévoir une crise d’épilepsie. Des chercheurs ont pu tester cette capacité en présentant à des chiens détecteurs de crises des écouvillons de sueur prélevés sur des participants à différents moments de la journée. Certains de ces écouvillons ont touché les sujets quelques instants avant qu’ils ne subissent une crise.

Les chiens ont fait preuve d’une précision étonnante pour identifier les écouvillons associés à une victime de crise.

N° 3 : Hypoglycémie chez les diabétiques

À l’instar des chiens renifleurs de crises, les chiens peuvent apprendre à prédire quand leurs maîtres connaissent des urgences médicales liées au diabète. Grâce au langage corporel et aux signaux chimiques, ces chiens peuvent prédire l’hypoglycémie et encourager leur maître à prendre des mesures immédiates.

Ils peuvent également apprendre à demander de l’aide en cas de crise.

N° 4 : Le paludisme

Une étude de l’American Society of Tropical Medicine and Hygiene a révélé que les chiens peuvent apprendre à détecter le paludisme. Ils ont testé cette théorie en demandant à des chiens de renifler une variété de chaussettes (cela peut sembler dégoûtant, mais les chiens s’en moquent), dont certaines avaient appartenu à des personnes souffrant de paludisme. Les chiens ont été incroyablement précis dans la détection de la maladie.

N° 5 : La maladie de Parkinson

La maladie de Parkinson est une autre des affections que les chiens peuvent détecter par l’odorat. En fait, des études sont en cours pour déterminer comment les chiens pourraient contribuer à la détection de la maladie de Parkinson. Au vu des résultats précédents, nous ne doutons pas que les chiots y parviendront.

Montrons un peu d’amour aux chiens d’assistance dressés pour détecter les maladies.

En effet, il existe de nombreuses pathologies que les chiens peuvent détecter sans entraînement. Cependant, pour être vraiment utiles, les chiens d’assistance doivent être longuement préparés. La plupart des chiens d’assistance ont besoin d’au moins deux ans de formation intensive pour tout faire, de la détection à la réponse rapide dans les situations d’urgence.

Il est intéressant de noter que les chiens d’assistance ne sont pas spécifiques à une race. Avec le bon tempérament et la bonne aptitude au dressage, n’importe quel chien peut devenir un chien d’assistance. Et jusqu’à présent, les recherches ne sont pas suffisantes pour savoir si certaines races sont plus aptes à détecter des problèmes médicaux. Vous avez probablement remarqué que nombre de ces capacités de détection sont liées à l’odorat de votre chien. Si vous souhaitez explorer davantage ce domaine, vous pouvez apprendre à entraîner l’odorat de votre chien à l’aide de quelques exercices simples.

S’il y a une chose à retenir de cet article, c’est de toujours faire attention au comportement de votre chien. Les chiens sont incroyablement attentifs aux signaux d’alarme et peuvent agir de façon étrange lorsqu’ils sentent que quelque chose ne va pas. Bien sûr, cela ne veut pas dire que l’humain qui les entoure a certainement un problème de santé. Cela dit, il n’y a pas de mal à regarder autour de soi et à s’assurer que la voie est libre. Ensuite, donnez à votre chiot une bonne tape sur la tête. Il l’a mérité.